Brownie (& Clyde!)

Brownie (& Clyde!)

Pour 4 personnes • Préparation 15 min • Cuisson 20 min

Recette classée dans : ,
Type de plat :

 
 

Ingrédients :

Pour un moule de 20 x 20 cm :
  • 60 g de farine
  • 25 g de cacao en poudre non sucré
  • 125 g de chocolat noir pâtissier à 65%
  • 125 g de lait concentré non sucré entier Régilait
  • 75 g de beurre
  • 120 g de sucre
  • 2 œufs
  • 50 g de pépites de chocolat noir ou au lait
  • 50 g de noix ou noix de pécan (facultatif)
 

Préparation :

  1. Mélanger la farine et le cacao. Tamiser.
  2. Faire fondre le chocolat avec le lait concentré, au bain-marie ou au four micro-ondes.
  3. Ajouter le beurre en petits morceaux et bien mélanger, jusqu’à obtenir une préparation lisse et homogène.
  4. Ajouter, en mélangeant soigneusement entre chaque ajout, le sucre et les œufs un par un.
  5. Incorporer la farine et le cacao puis les pépites de chocolat et les noix concassées.
  6. Verser dans un moule chemisé de papier cuisson, ou beurré.
  7. Enfourner et cuire environ 20 minutes. Attention à ne pas trop le cuire sinon il sera sec.
  8. Laisser refroidir avant de découper en carrés.

Pour un brownie encore plus gourmand, on peut ajouter un glaçage au chocolat ou au caramel et le saupoudrer de quelques éclats de noix, noisettes ou amandes.


C’est sans doute le plus célèbre des gâteaux américains. Qui n’a jamais mangé un brownie ? Il y a bien longtemps déjà qu’il a traversé l’Atlantique et il fut rapidement adopté car il ne manque pas d’arguments pour séduire. Ce gâteau très chocolaté cumule les atouts. Il est facile, et rapide, à préparer, pratique à transporter et surtout terriblement gourmand.

La recette originale, mise au point à Chicago à la fin du XIX siècle, prévoit beaucoup de chocolat et – vraiment – une grande quantité de beurre et de sucre… Du genre à risque de provoquer une attaque à la simple lecture de la recette !

On trouve aujourd’hui de nombreuses variantes, cakey, plutôt léger et moelleux, ou fudgy, dense et fondant, à toutes les couleurs de chocolat ou même parfois avec du caramel. Ils ont tous en commun plus ou moins la même liste d’ingrédients : chocolat ou cacao, ou les deux, beurre, œufs, sucre et un peu de farine, ainsi que cette richesse qui le caractérise.

Dans cette version, le lait concentré entier, non sucré, remplace avantageusement une partie du beurre afin d’obtenir un brownie fondant. Son goût chocolaté est renforcé par un peu de cacao pour une saveur plus intense. Et quelques noix et pépites de chocolat achèvent de rendre ce brownie totalement irrésistible.

A déguster tel quel, tiède ou froid, ou même le lendemain ! Il paraît qu’il est meilleur le jour qui suit mais attendre aussi longtemps alors que son délicieux arôme se répand, dès la sortie du four, est une torture à laquelle bien peu résistent. Surtout racontez-nous si vous réussissez…

Ou à servir en dessert, accompagné classiquement d’une boule de glace. Une glace à la vanille par exemple, ou aux noix de pécan. Le fondant du gâteau associé au croquant des noix, à la puissance du chocolat, au crémeux et à l’onctuosité de la glace… C’est tellement bon ! Qu’il n’est pas vraiment utile de chercher autre façon plus originale de le servir.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

> Rechercher d'autres recettes


Retrouvez plus de recettes sur www.regilait.com !

Inscription à la Newsletter